Des solutions temporaires pour un problème permanent

Portneuf-sur-Mer, 20 avril 2021 – Le budget déposé par le gouvernement fédéral le 19 avril dernier contient, de l’avis d’Action-Chômage Côte-Nord, le minimum auquel les travailleurs étaient en droit de s’attendre pour l’assurance-emploi. Un pas dans la bonne voie donc, mais beaucoup de chemin encore à faire.


Le gouvernement a annoncé dans son budget que le taux de chômage fixé à 13,1% en raison de la pandémie serait remplacé par un seuil d’admissibilité universel de 420 heures. Action-Chômage Côte-Nord revendique depuis des années l’adoption de ce seuil pour se qualifier à l’assurance-emploi puisque ce dernier permettrait, en octroyant 35 semaines de prestations aux travailleurs de l’industrie saisonnière, de mettre fin au Trou noir. Le gouvernement est donc dans la bonne direction avec cette mesure. Le problème est que cette dernière est annoncée pour un an seulement et n’octroie que 14 semaines de prestations aux travailleurs.

Projet pilote

Le gouvernement a annoncé reconduire son projet pilote octroyant 5 semaines de prestations supplémentaires aux travailleurs de l’industrie saisonnière. Action-Chômage Côte-Nord salue l’intention du gouvernement mais déplore que les propositions faites pour bonifier le projet par les groupes de chômeurs, les syndicats et le commissaire des travailleurs n’aient pas été retenues par le gouvernement. Le projet pilote, dans sa forme actuelle, n’est pas suffisant pour empêcher le Trou noir.

Prestations maladie

Suite sans doute aux différentes campagnes menées à ce sujet, le gouvernement s’est engagé à faire passer de 15 à 26 semaines, et ce de façon permanente, les prestations de maladie. Pour Line Sirois, coordonnatrice d’Action-Chômage Côte-Nord, cette augmentation, en plus d’être insuffisante, se doit d’entrer en vigueur dès maintenant : « Il est inconcevable que cette mesure soit annoncée pour l’été 2022 seulement. Les personnes atteintes d’une maladie grave qui sont sans revenu n’ont pas les moyens d’attendre une année de plus! ».


Le budget 2021 annonce des consultations à venir sur les prochaines réformes à long terme de l’assurance-emploi. Les syndicats et les groupes de défense des travailleurs, dont Action-Chômage Côte-Nord, ne cessent pourtant depuis des années d’informer le gouvernement, par le biais de campagnes, de mémoires, d’actions et de lettres, des besoins des travailleurs. Action-Chômage Côte-Nord espère que les propositions qui seront faites lors de ces consultations seront réellement prises en compte et que le gouvernement transformera les mesures temporaires annoncées au budget en mesures permanentes.



Contact

Line Sirois, coordonnatrice

Tél : 581 323-1100

info@actionchomagecn.com





Posts récents

Voir tout

Des excuses pour ne pas agir Mme la ministre ?

Portneuf-sur-Mer, 19 mai 2021 – Action-Chômage Côte-Nord dénonce vigoureusement l’annonce faite par la ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, à l’effet qu’une mise à jour technologique du système de