Fête du 1er mai : les travailleurs revendiquent au lieu de célébrer

Selon la coordonnatrice

d’Action-Chômage Côte-Nord, Line Sirois, les mesures prises par le gouvernement fédéral lors du dépôt de son dernier budget sont insuffisantes.

La revendication première de l’organisme était d’obtenir un seuil d’admissibilité au chômage après 420 heures de travail pour 35 semaines.

Rappelons que 51 % des entreprises en Minganie et Haute-Côte-Nord embauchent des employés saisonniers, d’où la nécessité d’un accès favorable à l’assurance-emploi sur la Côte-Nord.


https://www.lemanic.ca/2021/05/01/fete-du-1er-mai-les-travailleurs-revendiquent-au-lieu-de-celebrer/?fbclid=IwAR0zXXy-iSLfn50X-fNu5C2U0XYLqGcc2T3X6tQ3i0O9oT6QZiKZvHFr5_8


La fête des travailleurs et travailleuses de ce 1er mai n’est pas propice à célébrer, d’après les acteurs communautaires de la Côte-Nord comme Line Sirois (Action-chômage Côte-Nord), Guillaume Tremblay (CSN) et Michel Savard (Table des groupes populaires).

Posts récents

Voir tout

La goutte qui fait déborder le vase!

Le mercredi 15 septembre 2021 se déroulait un face à face organisé par PurFM. Lors de ce débat, le candidat conservateur dans la circonscription de Manicouagan, monsieur Rodrigue Vigneault, a mentionn