top of page

Sapin de Noël de trous noirs devant Services Canada

En 2023, toujours pas de réforme: les travailleurs se sont encore fait passer un sapin!

Journée d’action, lundi 18 décembre 2023, devant les bureaux de Service Canada, à Forestville! Comme chaque année, plusieurs membres de l’Alliance Interprovinciale pour l’assurance-emploi, incluant Action-Chômage Côte-Nord, accompagné de la FTQ, la CSN et la Table d’Action Populaire de la Côte-Nord se sont réunis pour rappeler au gouvernement libéral de Justin Trudeau les difficultés auxquelles font face les travailleurs de la région tant que la réforme promise de l’assurance-emploi n'aura pas lieu.

 



Le traditionnel sapin de Noël décoré de « Trous noirs » a été déposé ce matin devant le bureau de l’institution fédérale. Difforme et décharné, ce sapin symbolise la pauvreté dans laquelle s’enfoncent chaque année un peu plus les travailleurs de la région. « Noël ne sera pas heureux pour tout le monde », souligne Line Sirois, directrice d’Action-Chômage Côte-Nord. « Beaucoup de travailleurs précaires et notamment les travailleurs de l’industrie saisonnière souffrent cette année. On sait qu’ils sont nombreux à ne pas avoir fait assez d’heures pour se qualifier à l’assurance emploi ou à tomber dans le Trou Noir dans les prochaines semaines. »

 

L’action de Forestville a été suivie d’un point presse pour informer des dernières évolutions sur le dossier de l’assurance-emploi. En parallèle, la population a été invitée à signer et envoyer des cartes postales à l’attention du ministre chargé de l’assurance-emploi pour l’inviter à agir.

 


D’autres actions « sapin de Noël » ont également eu lieu dans d’autres MRC de la Côte-Nord. En effet, ce rassemblement fait partie d’un large mouvement de mobilisation qui a lieu dans tout l’est du Canada pour réclamer une réforme de l’assurance-emploi. Les membres de l’Alliance Interprovinciale de l’assurance-emploi font remonter la colère et le désespoir des travailleurs dans leur région. D’une même voix, tous réclament la mise en place d’un régime d’assurance-emploi accessible, juste, universel et non discriminatoire.

 

« Après plusieurs années de mobilisation et de rencontres avec des membres du gouvernement, après maintes promesses, on s’attendait à enfin voir le lancement de la réforme de l’assurance-emploi en 2023. Eh bien, on s’est fait passer un sapin, encore une fois! L’année s’achève et on n’a toujours pas eu de réforme! », dénonce Guillaume Tremblay, porte-parole de l’Alliance Interprovinciale.

 

Pour 2024, l’Alliance appelle le parti libéral et les partis d’opposition à mettre au cœur des priorités économiques la refonte du système d’assurance-emploi. Face au risque de récession, face à l’inflation, face aux aléas apportés par les changements climatiques, il est plus que jamais indispensable que les Canadiens et Canadiennes puissent s’appuyer sur un filet social solide et efficace. Par ses dysfonctionnements, l’assurance-emploi ne remplit plus son rôle de filet social, il est impératif d’en changer!

 

En 2024, la réforme doit prendre forme !

 
Communique_ACCN_18dec2023_FR
.pdf
Télécharger PDF • 293KB
 
 

















Kommentare


bottom of page